à la limite de la zone de confort

Zone-de-confort_une-628x356

Des fois, j'ai envie d'autre compagnie que celle de mes bouquins et je sors de ma "zone de confort"....... comme on dit maintenant. Oui, je fais des efforts afin d'aller aux devants des rencontres parce que,  oui faut voir du monde, oui faut faire des rencontres pour être in the move, faut sortir de sa pampa si on veut rencontrer la vie...la vraie vie quoi !

La vie, c'est là-bas, je la trouverai ailleurs que dans mon cocon protégé,  juste plus loin que ma prudence et il me faut prendre des risques si je ne veux pas rester sur la touche

Alors, je fais des efforts surhumains pour aller à la limite acceptable de ma sociabilité. Y a t-il des lieux où l'on rencontre des personnes intéressantes, celles qui peuvent raconter autre chose que des blagues foireuses ? Je lance l'hameçon mais souvent  n'ai que du vent en retour, des banalités au ras les pâquerettes !

Toujours parler mais ne jamais discuter réellement, éviter le sujet haut perché sous peine de passer pour l'intello qui veut pêter plus haut que son cul......Je ne picole pas, je ne fume pas et je ne chichonne encore moins, comment veux tu te faire des ami(e)s avec un tel CV .....Putain, je dois avoir  un blocage social

Je creuse ma carapace, je fouille ma tête mais finis par raconter des choses vides d'intérêt tout en comprenant que c'est pas comme ça que j'augmenterai ma collection de relations humaines.

Je veux sortir, bouger, voir du monde mais je  me sens partout en décalé, pas à ma place  et, le pire dans tout ça, c'est que j'aime ma dualité.

Et toi, tu vas où pour t'aérer ?

panneau-zone-de-confort